Archives de catégorie : Ecrits

Cahier de l’Iroise 234 : Brest et l’alcool

Avec quelques mois de retard, dus à la crise sanitaire, la parution du numéro 234 de la revue est aujourd’hui effective. Intitulé “Brest et l’alcool”, il est riche de différentes approches sur un sujet vaste, complexe et sensible.

À travers de nombreux articles sont évoquées l’ancienneté du sujet à Brest et à la pointe de Bretagne, l’importation, la production passée ou en devenir, la consommation et la lutte contre l’alcoolisme.

Il est dès à présent possible de l’acheter directement à la Librairie Dialogues, rue de Siam, à Brest ou en commandant par le site internet de la SEBL.

Le printemps des Poètes à Daoulas

La ria de Daoulas, cadre de l’exposition “Printemps des Poètes – Courage”

Décalée par la situation sanitaire et les contraintes inhérentes à celle-ci, l’exposition “Courage” du Printemps des Poètes 2020, vient d’être installée le long de cette magnifique ria par les bénévoles de “Prim’vers et Prose”.

Associant une douzaine de photographes et autant de poètes, elle présente 35 panneaux comportant une photo et un texte poétique. J’ai le plaisir d’y faire équipe avec Marcie Chol et Patrick La Prairie.

L’ensemble sera visible jusqu’au 30 septembre 2020.

Photographies de : Irène Jonas, Bruno Ansker, Nathalie Guillerm, Luc Sarlet, Maryvonne Troël, Claude Péron, Gaëlle de Trescadec, Ronan Yver, Fanny Bernard, Krank Du, Carolina Valladares, Yves de Orestis, François Grall.


Textes de : Anne Julien, Santiago Mendez-Ruiz, Clara Bouhier, Yves-Marie Bouillon, Mona Grall, Lan Trividic, MKLS, Alan Corbel, Marcie Chol, Jean-Luc Le Cléac’h, Christine Nicolas, Louis Grall, Erick Bato, Nicole Sarlet, Pierre-Yves Ungaran, Patrick La Prairie, Laurent Guillerm.

Coatmeur : les larmes du Goéland

Anne Smith et Jean-François Coatmeur, au vernissage de l’expo “25 Figures” à Saint-Marc, il y a une vingtaine d’années. Photo Cl Péron

Le Goéland masqué de Penmarc’h pleure celui qui fut son Président d’honneur pendant une douzaine d’années.

C’est là, à l’école de Saint-Gué et à Cap Caval, au bourg, que j’ai appris à connaître Jean-François Coatmeur.

Lui et sa famille, à qui je pense aujourd’hui.

Je connaissais, pour l’avoir lue, une bonne partie de son oeuvre, mais je n’ai jamais réussi à imaginer comment un homme si gentil pouvait plonger sa plume dans de l’encre si noire.

Je n’ai jamais pu, ni voulu ni su ?  tout comme mon ami Hervé Bellec qui m’en a fait la confidence lors d’un salon du livre, tutoyer ce Monsieur, tellement sa personnalité inspirait les respect.

Entendrons-nous encore les Sirènes de minuit dans La nuit rouge de Brest ?

Pour en savoir plus, l’article de Ouest-France

Cap Caval n° 39 est paru

Le numéro 39 de la revue Cap Caval, tiré à 1 300 exemplaires, vient tout juste de sortir d’impression et est disponible dans les quelque 50 dépôts du pays bigouden.

Le magazine culturel, à parution semestrielle (en juillet et en décembre), est porté par la fédération Startijenn Ar Vro Vigoudenn et s’appuie sur un comité de rédaction bénévole qui la fait revivre depuis juin 2011.

La revue Cap Caval est disponible (prix 9 €) dans les Maisons de la Presse et sur abonnement auprès de la fédération Startijenn Ar Vro Vigoudenn 11, place Gambetta 29120 Pont-l’Abbé (tél.: 02.98.87.08.94)

Cap Caval, le n° 38 est paru

Le numéro 38 de la revue Cap Caval, tiré à 1 300 exemplaires, vient tout juste de sortir d’impression et est disponible dans les quelque 50 dépôts du pays bigouden.

Le magazine culturel, à parution semestrielle (en juillet et en décembre), est porté par la fédération Startijenn Ar Vro Vigoudenn et s’appuie sur un comité de rédaction bénévole qui la fait revivre depuis juin 2011.

La revue Cap Caval est disponible (prix 9 €) dans les Maisons de la Presse et sur abonnement auprès de la fédération Startijenn Ar Vro Vigoudenn 11, place Gambetta 29120 Pont-l’Abbé (tél.: 02.98.87.08.94)

Traces et lignes

Le 1er avril, à Daoulas, les organisateurs du printemps des Poètes, membres de l’association Prim’Vers et Prose, présidée par Christine Nicolas, nous ont invités à déguster de savoureuses compositions associant photos et poèmes.

L’exposition en plein air, composée de 30 panneaux, est visible jusqu’à la fin septembre le long de la ria de Daoulas (Direction Logonna)

1912, un Titanic bigouden au Guilvinec

Petit rappel : au début du mois de juin 1911, tous les journaux d’Europe et d’Amérique font leurs gros titres sur le plus grand bateau du monde. Le Titanic, dernier-né de la flottille de paquebots de la White Star Line vient d’être lancé à Belfast, le 31 mai.

A la fin mars 1912, sous le commandement de son premier « pacha », le Capitaine Haddock (James Herbert), on procède aux essais techniques du navire. Celui que les ingénieurs ont baptisé l’« insubmersible » est déclaré « bon pour le service ».

Continuer la lecture