Mille mots pour un guillemot

Au bon souvenir de mes amis, Mich et Claudine et Yvon

Cette photo, je n’ai eu aucun mal à la prendre ! Et comment ! L’oiseau ne bougeait pas ! Et j’avais mon matos, prêt à mitrailler ! Pas comme ce dimanche de printemps où un facétieux guillemot avait décidé de nous narguer au bout de la digue Lapérouse. Aucun de nous n’avait ni appareil photo, ni téléphone qui aurait pu faire l’affaire …

L’oiseau, sans doute échappé de la réserve du Cap Sizun, ou d’autres falaises locales proches de la rade de Brest, avait trouvé refuge et — probablement — nourriture ici, le gîte et le couvert, quoi ! Comme disait Pierrot la Tendresse, une jolie colonie de vacances !

Pendant une dizaine de minutes, le guillemot en question, puisque c’est son nom, de Troïl même, d’après les spécialistes, nous a régalé d’un véritable spectacle, un numéro de comédien bien huilé, sortant à la verticale de l’eau pour se pomponner à coups de becs dans les ailes qu’il agitait en cadence pour éliminer tout ce qui pouvait être parasites et autres salissures, le tout à moins de dix mètres des animaux à deux pattes, perchés sur le béton, ébahis par la prestation. Un véritable ballet aquatique spontané, à côté duquel certains spectacles payants avec des oiseaux dressés pourraient “aller se rhabiller” !

Cet épisode restera dans la légende e t les souvenirs, avec les regrets que vous savez maintenant, de ne pas avoir pu immortaliser la scène. Je m’arrête là, car comme le titre le dit, j’aurais pu trouver mille mots pour la raconter, mais je les réserve à mes amis.

Les cinquante ans des Sonerien DU

Gilles Simon vient de commettre un ouvrage très complet, bien illustré par des photos d’archives, sur les cinquante ans de « carrière » du groupe « Sonerien DU » (Éditions AGLD – Roland Chatain). L’auteur y retrace avec précision les différentes étapes de la vie du groupe de « sonneurs du Pays bigouden », les DU en raccourci. Sa lecture permet aisément de comprendre les différentes évolutions qui ont eu lieu au fil des années, avec le passage au professionnalisme, le départ ou l’arrivée de certains musiciens.

Éditions AGLD

Roland Chatain, Route de Kerigou, Kermatheano, 29120 Plomeur 06 33 25 11 21

A moitié-route (logo Fanch Le Hénaff – affiche collection CL P)

Cependant, il y aurait probablement « moyen » d’en rédiger un deuxième volume, en interrogeant les « fans », les amateurs de festoù-noz, les organisateurs, les journalistes, etc … avec un corpus de témoignages « venant d’en bas » et qui contribueraient, j’en suis certain, à encore mieux connaître l’essence du phénomène DU, sans rentrer dans la sociologie pure et DUre, mais pourquoi pas, après tout ? Je vous livre ici un certain nombre de souvenirs qui restent gravés dans ma mémoire.

Continuer la lecture

Alain Michel expose à Lok-Maze

Le chef d’orchestre au milieu de ses musiciens

Alain Michel, sculpteur, expose actuellement dans le cadre de l’Art dans les chapelles du Léon à Lok-Maze (Le Drennec). J’ai eu la chance et le plaisir de le rencontrer ce samedi et d’évoquer ses précédentes expos, en particulier avec Artitude (Brest-Saint-Marc) comme celle de juin-juillet 2008 lors du départ du Tour de France de Brest (« L’art a son tour, Mairie de Saint-Marc et chapelle N.D. de Bon Voyage) à laquelle nous participions tous deux.

L’Art dans les chapelles du Léon organise du 15 juillet au 15 août un circuit culturel qui mêle patrimoine et création contemporaine. L’association a pour ambition de promouvoir le travail des artistes qui investissent chaque été une chapelle pour y présenter leur travail. Un dialogue se met alors en place entre la matière, la couleur et le lieu patrimonial.

Plus d’infos sur le site d’ACBL

Les 270 ans de l’Académie de marine dans le Cahier de l’Iroise 238

Sommaire

  • BELLEC François – Préface  
  • BOULAIRE Alain – 270 ans de l’Académie de marine : une permanence de l’excellence maritime locale de 1752 au campus mondial de la mer d’aujourd’hui  
  • LAUBIE Xavier – L’Académie royale de marine numérise ses manuscrits  
  • BESSELIÈVRE Jean-Yves – L’Académie de marine dans les collections du Musée national de la Marine  
  • BESSELIÈVRE Jean-Yves – Un « terrien » académicien de marine : Amédée-François Frézier (1682-1773)  
  • GRALL Jean-Jacques – Duhamel du Monceau, au coeur d’un réseau scientifique européen  
  • DESLANDES Éric et QUINTIN Jean-Yves – Philibert Commerson, un botaniste explorateur au siècle des Lumières  
  • BOULAIRE Alain – Un académicien père de l’arsenal de Brest pour plus de 150 ans : Antoine Choquet de Lindu  
  • CORRE Olivier – Les académiciens de marine brestois au temps de la Guerre d’Indépendance américaine, un club de la sociabilité navale portuaire ? 
  • BOULAIRE Alain – Vingt ans avant… Le 250e anniversaire : Brest au temps de l’Académie de marine  
  • CHATRY Gilles – Académie de marine : l’apport des océanographes
  • WEBER Nicolas et BOULAIRE Alain – Du dépôt des cartes et plans de la marine et de l’Académie de marine au Shom d’aujourd’hui : 300 ans d’innovation pour une meilleure connaissance des fonds marins
  • MORVAN Michel – Conclusion
  • et votre rubrique habituelle Voir et Lire

Pour plus d’informations et pour commander la revue, le site de la SEBL

Cap Caval : le n° 48 est sorti !

Sommaire du N° 48 – Juillet 2022

4 Edito

5 Nature Trunvel à la belle saison

6 À Loctudy, sur la plage d’Ézer, un dolmen à éclipses

11 Plozévet La microtoponymie du cadastre de 1828

15 Les Tallien de Cabarrus en Pays bigouden

21 Monseigneur Le Breton Le pilhaouer du Bon Dieu

26 Guilvinec, la caverne à Mandrin Des vols en série de 1903 à 1907

32 La drôle de coiffe de Marie-Louise Keravec

36 Bigouden / Contemporain Mathias Ouvrard Un fascinant artiste plasticien

39 Auguste Goy, peintre de talent méconnu 1812-1875

43 Restaurant Haut-Linage à Penmarc’h

47 Portrait

48 Lectures

Si vous êtes intéressé-e-s : commander et s’abonner

Couleurs du temps


Raymond Devos disait : « Quand les Verts voient rouge, ils votent blanc. »

Sera-t-il désavoué cette fois-ci ?

En tout cas, le peintre de navires de pêche de Saint-Guénolé Penmarc’h, lui, n’a pas hésité à les juxtaposer, les superposer, voire à les mélanger un peu.

Son slogan ? “N’ayons pas peur ! Mélangeons ! “