Le Guilvinec dans la guerre de 14-18 – Les Fusiliers-marins de l’Amiral Ronarc’h

Beaucoup de personnes ignorent pourquoi, au Guilvinec, la place de l’église  ne s’appelle pas Place de l’Eglise, mais Place Dixmude.
Mobilisés dans La Brigade des Fusiliers-marins de l’Amiral Ronarc’h (né à Quimper en 1865), un grand nombre de jeunes matelots bigoudens ont combattu en Belgique dans la région de l’Yser, en particulier à Dixmude et Newport : 12 morts pour la seule commune du Guilvinec (selon notre historien, Pierre-Jean Berrou), d’où l’hommage qui leur est rendu sur cette place où a également été érigé le monument Aux enfants de la commune de Guilvinec morts pour la France sur lequel sont inscrits 161 noms de morts en 14-18.
Au début de la Première Guerre mondiale, les troupes allemandes traversèrent la frontière belge. Lorsque l’armée allemande arriva aux environs de Dixmude en octobre 1914, les Belges avaient inondé la région en ouvrant les écluses de l’Yser. La rivière devint une ligne de front.
Les fusiliers-marins vont se battre aux côtés de l’armée belge et des tirailleurs sénégalais. La résistance des Français et des Belges empêchera le percée qui menaçait Dunkerque, un lien vital entre l’Angleterre et la France.
La Brigade des fusiliers marins a perdu 3000 hommes (510 morts, 1934 blessés et 698 prisonniers ou disparus), les Allemands y ont perdu 10 000 hommes.
En ruines à la fin des combats, la ville de Dixmude fut reconstruite durant les années 1920.
Nieuport ou Nieuwport (en flamand) est une ville côtière de Belgique, dans la province de Flandre-Occidentale. Son port est situé sur l’estuaire de l’Yser, au bord de la Mer du Nord. Pendant la bataille de l’Yser, la ville fut entièrement détruite par les bombardements.
La Brigade des Fusiliers-marins de l’Amiral Ronarc’h va tenir un secteur sur le front de Nieuport jusqu’en novembre 1915, date de sa dissolution. (Brigade puis Bataillon de Fusiliers Marins)

gv131111105 01

État nominatif des pertes guilvinistes du B.F.M.

BERROU Emmanuel, né le 3 janvier 1893 à Guilvinec, Matelot de 3ème classe sans spécialité, décédé des suites des blessures reçues au combat le 12 novembre 1914 à Avranches (Manche).
BERROU Sébastien, né le 10 décembre 1877 à Plomeur, Matelot-Fusilier-Auxiliaire, tué à l’ennemi le 28 octobre 1915 à Nieuport
BIGER Etienne, né le 13 septembre 1892 à Guilvinec, Matelot de 3ème classe sans spécialité, disparu le 4 novembre 1914 à Dixmude. Jugement déclaratif de décès rendu le 24 novembre 1920 à Quimper.
BIGUAIS Corentin, né le 11 mai 1887 à Guilvinec, Matelot de 3ème classe Fusilier auxiliaire, tué à l’ennemi 15 décembre 1914 à Nieuport
DURAND Pierre-Jean, né le 16 décembre 1895 à Guilvinec, Matelot, tué à l’ennemi le 28 octobre 1915 à Nieuport
FOLGOAS René Marie, né le 17 juillet 1892 à Guilvinec, Matelot de 3ème classe sans spécialité, disparu le 23 octobre 1914 à Dixmude. Jugement déclaratif de décès rendu le 8 décembre 1920 à Quimper.

IMG_0814 01p

GADONNAY Michel, né le 20 février 1890 à Guilvinec, Matelot, tué à l’ennemi le 10 novembre 1914 à Dixmude
GUICHAVOI Jean Louis Marie, né le 31 juillet 1888 à Guilvinec, Matelot de 3ème classe sans spécialité, tué le 15 mars 1915 par une grenade qu’il reçut sur la tête, à Lombartzyde,  Fortin du Boterdyck Nieuport
LE LOEUFF Pierre Louis né le 1er février 1891 à Guilvinec, Matelot, tué à l’ennemi le 23 octobre 1914 à Dixmude
VIGOUROUX Jacques né le 14 septembre 1893 à Guilvinec, Matelot, tué à l’ennemi 16 décembre 1914 à Nieuport
VOLANT Olivier, né le 20 janvier 1892 à Guilvinec, Matelot de 2ème classe Fusilier, décédé le 21 novembre 1914 à l’Hospice civil de Dunkerque des suites des blessures reçues. Inhumé au cimetière de Dunkerque, tombe 1419.

(D’après les sites web répertoriant les fusiliers-marins morts en 14-18)

Une réflexion au sujet de « Le Guilvinec dans la guerre de 14-18 – Les Fusiliers-marins de l’Amiral Ronarc’h »

  1. VAMPARYS

    merci pour cette approche
    je travaille sur ces hommes ( de retour ce jour de DIXMUDE )
    notamment à partir des livres de LE GOFFIC
    et de jean MABIRE

    un dunkerquois ancien marin

Les commentaires sont fermés.